Pages

 

Terrasse d'un client à Guillestre (05)

Terrasse d’un client à Guillestre (05).

 

Les granulats de marbre

RESIMARMO®

(ROULÉS)

 

Nous avons misé sur la qualité

On trouve de plus en plus de revêtement de sol en granulat de marbre. Il forme des surfaces d’un haut design et se trouve dans la catégorie “Haut de gamme” des revêtement de sol”. C’est un matériau noble parce que directement relié au marbre dont-il est une extension directe. En effet, nos granulats sont le fruit du broyage de blocs de marbre tirés à même la montagne. Ils sont constitués à 100 % de morceaux de marbre, il peuvent donc se poser sur n’importe quel sol d’origine.Les granulats présentés ci-dessous sont TRIÉS, ROULÉS, LAVÉS et SÉCHÉS. Pensez à cela si vous devez nous comparer à d’autres. Vous ne trouverez pas de granulats de marbre de cette qualité ailleurs que chez RESIMARMO®.

Granulat de marbre roulé Verde Alpi

Granulat de marbre roulé Rosso Verona

Granulat de marbre roulé Rosso Reale

Granulat de marbre roulé Rosso Levanto

Granulat de marbre roulé Rosario

Granulat de marbre roulé Rosa Corallo

Granulat de marbre roulé Occhialino

Granulat de marbre roulé Nero Ebano

Granulat de marbre roulé Marrone

Granulat de marbre roulé Ice Blue

Granulat de marbre roulé Griggio Cenere

Granulat de marbre roulé Griggio-carnico

Granulat de marbre roulé Giallo Mori

Granulat de marbre roulé  Brescia Pernice

Granulat de marbre roulé  Brescia Aurora

Granulat de marbre roulé  Botticino

Granulat de marbre roulé - Bianco Verona

Granulat de marbre roulé - Bianco Carrara

Granulat de marbre roulé - Bardoglio Chiaro

 

Granulat de marbre roulé - Arabescato

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire et principalement constituée de cristaux de calcite. Un calcaire est une roche sédimentaire résultant du dépôt, de l’accumulation de squelettes, de coquilles calcaires de toutes tailles en milieu marin. Cette accumulation s’est faite lors du cycle hercynien. (-300 millions d’années). Le métamorphisme est, l’ensemble des éléments physiques et chimiques qui transforment et altèrent des roches. Il se produit lors de la formation d’une chaîne de montagnes, exemple : la chaîne Alpine, résultant de la collision tectonique des plaques continentales européenne et africaine il y a 100 millions d’années.

Pendant l’ère tertiaire, la roche sédimentaire de surface est entraînée vers les profondeurs où elle est soumise à une forte augmentation de pression et de température. La roche subit alors un changement de textures et de structures avec apparition ou cristallisation de nouveaux minéraux et ceci pendant environ 20 millions d’années. La roche métamorphisée remonte ensuite au sein de strates et l’érosion favorise son affleurement.

Les romains et le marbre

Le Colisée a Rome

Le Colisée a Rome.

Ce sont les Romains qui ont véritablement développé l’extraction du marbre pour leurs édifices et statues, comme Jules César, en -50 av J.C, qui en a fait de nombreux bâtiments publics à Rome ou les riches Romains qui l’employaient pour leurs belles demeures patriciennes.

Les Romains étaient très exigeants en ce qui concerne leurs édifices et n’utilisaient que des pierres de meilleure qualité et donc tout naturellement ce sont intéressés à ce très beau marbre blanc de Carrare. Pour l’extraction du marbre, les Romains utilisaient des pics, des coins et des leviers et pour débiter les blocs des marteaux, des maillets, des ciseaux et des masses. Les premiers travailleurs à extraire le marbre étaient des esclaves, des condamnés ou des chrétiens. Le Marmorarius extrayait le marbre, le Quadratarius taillait les blocs bruts et le Serrarius tranchait le bloc en plaques. Le marbre ensuite était acheminé par voie d’eau à partir du port de Luni d’où son nom Marmo Lunense  qui signifie marbre de Luni puis il deviendra le marbre de Lune en analogie à sa couleur.

D’abord il fallait procéder à la découverture du site et à la mise au jour de la roche correspondant à l’enlèvement d’une épaisseur de terre quelque fois de 2 à 3 mètres d’épaisseur.

L’extraction

Pour l’extraction, les Romains délimitaient une rainure à l’aide de pics, inséraient des coins de fer à l’aide de masses pour détacher le bloc de la montagne, ensuite ils glissaient des cales de bois qu’ils mouillaient pour les faire gonfler, augmentant ainsi le détachement de la roche, et dans le même temps appliquaient une traction à l’aide de cordes de chanvre tirées par des bœufs pour faire tomber le bloc de marbre au sol.

Ce travail était difficile, lent et provoquait un résultat pas toujours à la hauteur des attentes. Ensuite il fallait tailler le bloc au sol pour lui donner une forme globalement cubique, on utilisait des marteaux et des ciseaux, là encore le travail était lent et pénible. Travail pénible car soumis à une forte cadence du fait de la grande demande de marbre. Puis il fallait acheminer les blocs jusque dans la vallée et au port. Pour cela on a d’abord littéralement fait rouler les blocs sur les pentes qui ensuite devaient s’arrêter sur un tas de gravas. Enfin les Romains ont disposé des rails en bois humidifiés et laissaient glisser les blocs jusqu’à la mer en les dirigeant ou les retenant d’en haut grâce à des cordes de chanvre et à leurs muscles.

Le travail dans les carrières de marbre connut un déclin voire un abandon dû à l’arrêt des commandes de marbre tant pour les constructions que pour le statuaire lors des grandes invasions qui affluèrent en vague sur l’empire Romain. Les Huns, les Ostrogoths, les Wisigoths, les Vandales, les Lombards et autres “barbares” provoquèrent la mise à sac et la chute de l’Empire Romain.

La lizzatura

La lizzatura (Utilisation de la lizza).

Le renouveau du marbre

C’est la montée du christianisme qui a relancé l’extraction du marbre de Carrare. En effet le développement du christianisme entraînait la construction d’édifices religieux et leur décoration. Au Moyen âge, le marbre blanc était synonyme de pureté et donc tout indiqué pour les cathédrales et les statues religieuses.

Le travail en carrière était toujours aussi pénible et n’avait pas beaucoup évolué depuis les temps romains. Les outils restaient les mêmes, les ouvriers n’étaient plus des esclaves mais des carriers professionnels si l’on peut dire, les améliorations concernaient l’utilisation de la “grue” en bois pour bouger les blocs et l’invention d’un genre de luge, la Lizza, sur laquelle on pouvait charger plusieurs blocs de marbre, jusqu’à 25 tonnes, pour les descendre vers la vallée. Le risque était permanent car la Lizza, retenue malgré tout par des cordes du haut de la montagne, pouvait basculer ou bien dévaler la pente après rupture des cordes et tuer ou mutiler les carriers.

Les carrières de marbre retrouvent leur essor à la Renaissance

Le DAVID de Michel Ange (actuellement à Florence)

Le DAVID de Michel Ange (actuellement à Florence).

La Renaissance a débuté au 15ème siècle, les italiens ont fait renaître la statuaire antique. Ils commencèrent à représenter des corps nus plus valorisés et détaillés, ils proposaient des poses plus en mouvement, obligeant le spectateur à en faire le tour pour bien voir tous les détails. Le marbre blanc de Carrare, blanc parfait, correspondait tout à fait au matériau noble que recherchaient des sculpteurs comme Donatello, Andréa del Verrocchio,  Lombardo, Sansovino ou Michel Ange. On dit que, Michel Ange qui avait l’habitude de venir choisir lui-même ses blocs de marbre à Carrare a failli se faire écraser par une Lizza plusieurs fois. Pour la petite histoire, Michel Ange a sculpté le fameux David dans un bloc de marbre dont aucun autre sculpteur ne voulait car très étroit et de qualité moindre du fait d’une fissure, une brèche qu’il a utilisé pour créer l’espace entre le bras et le torse.

La production de marbre de Carrare s’est poursuivie jusqu’au XIXème siècle, ce qui correspond à l’arrivée de Napoléon en Italie où il a instauré l’utilisation du marbre uniquement pour les stèles et les monuments funéraires. Les carrières de marbre connurent de nouveau à cette époque une récession qui perdurera jusqu’au XXème siècle

C’est paradoxalement une période troublée qui va relancer l’utilisation du marbre de Carrare et son engouement. En effet Benito Mussolini est obsédé par les bâtisseurs romains et il déclarait :

“Rome est notre point de départ, notre référence, nous rêvons d’une Italie romaine c’est à dire sage, forte, disciplinée et impériale”

Très soucieux de son image de dictateur fasciste et voulant supplanter la Germania qui obsédait Hitler, il fit construire pour sa propagande, par exemple, le Foro Italico à Rome avec son obélisque, ses gradins et ses 60 statues qui lui valut le nom de Stade de marbre.

Le marbre aujourd’hui

Les chemins ont été remplacé par des routes, des camions ont remplacés progressivement les trains depuis 1920 et le fil hélicoïdal a été abandonné au profit du fil diamanté depuis l978.

L’excavation des blocs de marbre commence par un dégagement du plan supérieur et une découpe du plan inférieur.

Pour la découpe du plan inférieur, on utilise une scie diamantée ou haveuse. Cette scie est orientable, mesure environ 4 mètres de long et sa chaîne est garnie de tungstène, diamant industriel.

le bloc sera donc découpé à sa base sur une profondeur de 4 mètres et sur une longueur de 10 mètres. La puissance de la scie diamantée permet une avance de coupe de 6 m / heure.

Aujourd’hui la forme la plus usité du marbre est le granulat de marbre. Il peut être utilisé à l’extérieur pour le revêtement de sol d’une terrasse, d’une entrée de garage ou encore d’une plage de piscine. Il est en effet possible de l’appliquer sur tout type de sols (en carrelage, en béton, en pierre brute, dallage, pavé mais aussi en bois et en acier), car il s’adapte à tous les supports.

 

Les granulats de marbre RESIMARMO® - Numero-de-telephone-09-80-81-68-44

Remarque : le granulat de marbre est le revêtement idéal des rénovations de sol. Comme il épouse parfaitement les reliefs, il permet d’exploiter et de niveler un support qui présente des différences de niveaux. En surface il sera d’une parfaite planéité.

Le granulat de marbre peut s’appliquer à l’intérieur sur des surfaces comme du carrelage ancien, y compris s’il est endommagé, ou sur une dalle brute. Dans ce cas, on utilise une résine époxy sans solvant (pour réduire les dégagements d’odeur au moment de la pose) afin d’améliorer l’accroche des différentes couches.

Attention : dans tous les cas, le support doit être sain et dépourvu de toute humidité.

Granulat de marbre ses caractéristiques

Le granulat de marbre présente l’avantage d’être anti-dérapant, drainant ou étanche. Ainsi, il n’y a pas de risque qu’une flaque se forme sur la terrasse après une intempérie, ce qui réduit considérablement le risque de chute. Car même s’il est mouillé, le granulat de marbre reste adhérant.

En termes de couleur, il est tout à fait possible de marier différentes teintes naturelles pour un aspect personnalisé et élégant. On trouve sur le marché un éventail d’une vingtaine de teintes disponibles, allant du gris taupe au rose corail, en passant par le marron clair, le rouge automne, le vert, ou encore le jaune Sienne et le noir.

En outre, le granulat de marbre est résistant aux rayons ultra-violets et ne se décolore donc pas avec le temps, ce qui en fait un produit durable et respectueux de l’environnement. Il est même possible d’intégrer des motifs ainsi qu’un éclairage encastré pour sublimer votre surface !

Pose du granulat de marbre

Dans une bétonnière ou un malaxeur, le granulat de marbre est mélangé à la résine avant la pose du revêtement.

La technique d’application à l’aide d’une taloche permet d’aplanir le sol et de lisser les différences de niveaux. L’application du produit se fait généralement d’un seul tenant, sans raccord visible.

Pour une surface de 100 m², il faut compter environ 2 jours de pose réalisée par 2 personnes. Ensuite, il faut patienter 24 heures avant de pouvoir y poser les pieds, et 3 jours pour y disposer des meubles.

 

DEVENIR PARTENAIRE RESIMARMO

S'il vous plaît soyez affable ! RESIMARMO France est un endroit paisible et serein.
  • VOS COORDONNÉES PERSONNELLES

  • Inscrivez la date de votre inscription au site resimarmo.
  • Inscrivez ici votre prénom et votre nom (dans cet ordre).
  • Inscrivez ici le nom sous lequel vous êtes le plus connu professionnellement.
  • Inscrivez ici votre adresse complète
  • Insérez votre numéro de téléphone.
  • Inscrivez ici votre adresse mail.
  • Inscrivez l'adresse de votre site web si vous en avez un.
  • Écrivez ce que vous désirez, message, questions ou tout autre renseignement. Nous sommes à votre service.
  • Insérer votre numéro de TVA. (Nécessaire pour les professionnels)
    Faites votre choix parmi ces trois suggestions.
    Choisissez une ou plusieurs options.
  • Pour une sécurité maximale sur nos sites, vous êtes invité à résoudre cette énigme. Écrivez votre réponse en dessous du champ CAPTCHA.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

 

 

 

 

 

Les granulats de marbre RESIMARMO® - LOGO-RESIMARMO des couleurs