Articles

Monument dédié aux victimes du Bois du Cazier.

Monument dédié aux victimes du Bois du Cazier.

Gravé dans le marbre de Carrare

 

Á l’entrée du Bois du Cazier les visiteurs peuvent voir une grande colonne en marbre de Carrare. Ancien charbonnage, le Bois du Cazier, ou « société anonyme des Charbonnages du Bois du Cazier à Marcinelle », se situe à Marcinelle. Actuellement section de Charleroi, en Belgique. Le 8 août 1956, un incendie y fait 262 morts.

Lors de la 36e session du Comité du patrimoine mondial, le site se vit inscrit en 2012 au patrimoine mondial de l’Unesco . Trois autres charbonnages de Wallonie comme lui se virent désigné sites miniers majeurs de Wallonie. Le site du Bois du Cazier eu l’honneur du Label du patrimoine européen en 2017.

Dans ces lieux, on peut ressentir l’âme des mineurs, mais aussi l’ambiance et le souvenir. On peut y découvrir l’enfer, le travail et la vie que les mineurs ont subi ou accepté. Le Bois du Cazier se découvre comme un lieu culturel incontournable sur fond de patrimoine industriel.

La tragédie et le souvenir

L’histoire semble omniprésente dans ce site rénové et mise à l’honneur. Elle a permis d’avancer dans le milieu industriel et commercial de Charleroi.

Bloc de marbre de carrare à l'entrée du bois du cazier en Belgique

Bloc de marbre de carrare à l’entrée du bois du cazier en Belgique.

On doit cette œuvre en marbre de Carrare aux artistes Dominique Stroobant et Philippe Fontaine.

Sur elle, on a gravé les noms des 262 victimes de la catastrophe de 1956. C’est l’occasion de se pencher sur cette roche, qui a aussi représenté une véritable industrie. Ce lieu, pour les Italiens donc, évoque pas mal de souvenirs.

Un site rénové, des expo diverses et variées particulièrement pertinentes, en disent long sur le passé industriel Belge. Cela remonte, à l’époque ou le Royaume de Belgique, deuxième puissance économique européenne rayonnait. C’est une remontée dans le temps vers une des plus graves catastrophes minières en Europe. Ce site, très bien expliqué mérite une visite qui est somme toute, assez ludique. Parking facile, snack convivial, c’est vraiment une bonne occasion de se pencher sur l’histoire. Utilisez un GPS pour y accéder, le fléchage vous emmène par un itinéraire long et compliqué.

Les différentes roches

Sur un plan géologique, les roches peuvent aussi se subdiviser en trois grandes familles.

  • Les roches sédimentaires.
  • Ensuite les blocs de roches éruptives.
  • Et enfin, les roches métamorphiques.

Les roches sédimentaire

Les roches sédimentaires se sont formées par dépôt dans l’eau. Elles contiennent des fossiles et en plus elles sont disposées par couches horizontales (roches calcaires)

Les blocs de roches éruptives

Les blocs de roches éruptives résultent de la solidification de magmas incandescents. Ils ont pu s’opérer soit à la surface du sol, soit sous l’écorce terrestre

les roches métamorphiques

Le marbre de Carrare, à l’origine, est une roche calcaire, mais qui a été transformée à la suite de catastrophes sismiques. Manipulée par les plissements de terrain ou les compressions, elle est classée dans les roches métamorphiques.

Avis Historique

Sur un plan historique, les Romains ont d’abord considéré le marbre comme un produit de luxe réservé aux nobles. Progressivement, et en fonction des importations de tous les endroits de l’empire, ils changèrent d’optique. Par exemple, le consul Lucius Crassus avait enrichi l’impluvium de sa demeure de six colonnes de marbre vert. Plus tard, le marbre de Carrare et de Seravezza (Toscane) devinrent fameux dans toute l’Italie. Ils fournirent au monde entier presque tous les blocs destinés à la sculpture.

Les célèbres carrières de marbre de Carrare

Les célèbres carrières de marbre de Carrare.

Au nord de la toscane

Les carrières de marbre de Carrare ont récemment été inscrites par l’UNESCO sur la liste des sites du patrimoine mondial.

Elles sont l’un des endroits où les camions jouent un rôle fondamental. Par conséquent, chaque bloc de marbre extrait est transporté par des véhicules lourds et très robuste. La principale locomotive économique dans le nord de la Toscane, s’illustre par l’industrie minière. Toute la zone largement dédiée à l’extraction, en raison du traitement et de la commercialisation du marbre. Grâce au port de Marina di Carrara, les blocs extraits peuvent donc facilement atteindre le monde entier.

Dans la seule ville de Carrara, en fait, il y a plus de 80 carrières de marbre et plus de 200 scieries. Toutes ces entreprises transforment et commercialisent la célèbre pierre. Ces grandes carrières avec de hauts murs blancs inclinés vers le haut semblent saluer les passants.

Le travail à bras laisse la place aux machines

Pendant des millénaires, des bras d’hommes ont arraché le marbre à la montagne mère. Mais c’est vers la fin des années 1800 que tout a changé. Grâce à l’invention du système de fil hélicoïdal, il a été possible de faire des “coupes” de taille considérable. Cela, directement sur les montagnes, l’ère moderne de l’extraction avait commencé. Aujourd’hui, avec l’introduction du fil diamanté mais aussi d’autres technologies, la vitesse de coupe est clairement augmentée. On atteint maintenant plus de 10 mètres carrés par heure en mettant en lumière des blocs de marbre parfaits.

Les carrières de marbre de Carrare

Ces dernières décennies, dans les carrières, on peut voir des machines de plus en plus efficaces. Plus sûres que par le passé, elles ont conduit par conséquent à une augmentation des quantités de marbre commercialisées. La plus grande augmentation de la production a eu lieu immédiatement après le début des années 60. Environ 450.000 tonnes ont été extraites. Les années 80 virent dépasser les quota à 1.000.000.000 tonnes.

Transport des blocs de marbre de Carrare

Transport des blocs de marbre de Carrare.

Aujourd’hui, la production reste stable sur les 1 500 000 tonnes de marbre extrait chaque année. La méthodologie d’extraction du marbre par contre resta pratiquement inchangée. Après avoir détaché de la montagne un “banc”, grâce à de puissantes chargeuses sur pneus et excavatrices. Elles peuvent dépasser même des poids de plus de 900 quintaux. Les blocs sont déplacés pour être équarris dans une taille plus petite, plus adaptée au chargement et au transport en aval.

Les blocs

En général, les dimensions des blocs sont de 1,8 m de haut x 2 m de large et 2,8 m de long. Une fois le bloc prêt à être transporté, les véhicules de transport des blocs interviennent. Chaque tonne de marbre extrait de ces carrières se voit transportée exclusivement par de puissants camions de carrière. Grâce aux camions, aujourd’hui, le transport du marbre de Carrare en aval est décidément plus pratique. Mais il n’est pas moins risqué étant donné les énormes contraintes auxquelles sont soumis les véhicules.

Les risques du métier

Avec plusieurs tonnes de charge en raison de chemins de terre étroits et très difficiles à franchir. Avec des emplacements pour les intersections entre plusieurs véhicules et des pentes jusqu’à 30% plus élevées. Quotidiennement, les chauffeurs de ces camions spéciaux, dans cette zone de la Toscane risquent leur vie. Ils gagnent leurs galons de guide grâce à l’énorme expérience et la capacité accumulée dans la conduite de ces moyens uniques. Avec cette énorme dose de passion et de courage, ces hommes ne connaissent pas la peur. Ces chauffeurs spécialisés parcourent en moyenne 150 km par jour, réussissant ainsi à effectuer quatre trajets quotidiens. Depuis le site de la carrière, souvent situé à des altitudes allant jusqu’à 900 mètres ils conduisent inlassablement. Ils rejoignent le port de Marina di Carrara. Ils livrent également les nombreux gisements ou scieries disséminés dans la province de Massa-Carrara.

Les autres pierres

Dans la province du Hainaut (en Belgique), on a longtemps exploité le dit Marbre de Sivry-Rance . Toutefois, il convient de préciser qu’il ne s’agit pas de marbre proprement dit. C’est plutôt du calcaire poli. Dans cette région, il n’y a pas de roches métamorphiques calcaires. Mais cela n’enlève rien à la qualité de la matière caractérisée par des Thamnopora.

Le “marbre” de Sivry n’a pas démérité pour autant. On le retrouve à « La Galerie des Glaces » à Versailles ou encore dans le Hall de l’Empire State Building de New York.

 

Hall d'entrée Empire State Building à New York

Hall d’entrée Empire State Building à New York.

 

Sur un plan économique

La transformation du marbre se porte mal en Europe en raison de la concurrence asiatique.

Les techniques

Quant aux techniques, elles ont évolué. Et pour transformer la pierre brute en produits de consommation, on fait appel à l’informatique. La NC260 de la firme italienne Breton est utilisée notamment à Gosselies par les Carrelages Bertrand.

Olivier Bertrand, un des dirigeants, nous en explique le fonctionnement :

La machine

” La machine convient à la fois pour le marbre et d’autres types de pierres. Elle est autonome. On entre les données et ça roule tout seul…Enfin, presque !

Précision

La précision des mouvements de chaque machine est vérifiée par laser et système Ballbar de Renishaw. La cuve incorporée dans la machine est en acier inoxydable avec un fond de 8 mm d’épaisseur. Les mouvements des axes sont obtenus au moyen de mécanismes pignon-crémaillères hélicoïdaux trempés. Des marques réputées comme Alpha Wittestein et Bosch Rexroth équipent ces machine modernes et numériques.

Logiciel

Le logiciel WaterCad™ est spécialement développé pour le traitement de matériaux en 2D. Il est en mesure de produire n’importe quel profil selon un large éventail de fonctions. Un exemple : la rotation automatique autour des arêtes, micro-connexions, découpes combinées pour le même usinage. WaterCad™ permet de sélectionner les quantités et les différentes pièces à introduire sur une ou plusieurs tranches. La fonction d’ imbrication automatique contribue à optimiser la production et à réduire les déchets.

La NC260 de la firme italienne Breton

La NC260 de la firme italienne Breton.

Système 3 D

Le Système 3D, 5 axes avec palpeur et fonction anti-collision fait appel au système de coupe exclusif 3D et Bevel 2D. Par conséquent il est en mesure, à l’aide d’un palpeur automatique, de maintenir la distance constante de la buse. Celle-ci est protégée durant l’usinage en plan avec l’interpolation inclinée à ± 69° ou avec la technologie I.T.C. Une pompe à membrane crée la pression à vide qui aspire automatiquement les boues. Pour faciliter le fonctionnement, un système pneumatique tient ainsi en mouvement l’abrasif à l’intérieur de la cuve. L’abrasif se dépose à l’intérieur de la cuve extérieure mobile en conséquence l’eau retourne dans la cuve de la machine de coupe. 

Système I.T.C

Un accessoire en option, le système I.T.C.™ corrige le naturel effet conique du jet d’eau à haute pression. Il compense l’inclinaison à l’aide de la Commande Numérique. Le système I.T.C.™ assure des pièces de haute qualité. Grâce à la compensation du système I.T.C.™, le jet d’eau est également orienté dans la direction opposée à la pièce. Cela permet de réduire «l’effet retard de queue» et les temps d’accélération/décélération dans les angles. Ceci permet d’obtenir un cycle de découpe plus rapide et économique.

Conclusion

Au cours des dernières années des progrès énormes furent également faits dans le façonnage de la pierre naturelle (marbre et granit).

Les nouvelles technologies ont aussi permis de réaliser des éléments d’architecture de forme complexe. En utilisant des centres d’usinage 5 axes qui étaient irréalisables jusqu’à récemment, la technologie a fait bondir la production.

Ces nouvelles façons de travailler le marbre porteront certainement leurs fruits. Le marbre de Carrare et ses dérivés verront de meilleurs hospices. Ils referont  surface dans les années à venir.
A coup sûr, le marbre redeviendra ce qu’il a toujours été, la pierre des Rois, des Reines et des Empereurs.

Erick.

 

FORMULAIRE DE CONTACT

S'il vous plaît soyez affable ! RESIMARMO France est un endroit paisible et heureux.
  • Inscrivez votre prénom et votre nom (dans cet ordre).
  • Inscrivez votre adresse complète.
  • Ecrivez votre numéro de téléphone s'il vous plait.
  • Inscrivez votre adresse mail s'il vous plait.
  • Écrivez ici votre message, ou posez une question, ou tout autre renseignement. Nous sommes à votre service.
  • Pour une sécurité maximale sur nos sites, vous êtes invité à résoudre cette énigme. Écrivez votre réponse en dessous du champ CAPTCHA.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

 

 

 

 

LOGO-RESIMARMO des couleurs